Présentation

A un niveau européen, l’intégration des publics migrants sur le marché du travail du pays d’accueil a été une priorité pour le débat et des initiatives politiques variées dans un nombre croissant de pays européens. Une attente exprimée par les professionnels qui accompagnent les publics migrants est d’être mieux préparés à l’approche de la diversité- les profils du public auquel ils s’adressent est de plus en plus divers.

Les professionnels qui ont aussi un profil très varié (par leur formation: travailleurs sociaux, éducateurs, professeurs, par leur statut : salariés ou bénévoles des associations, par leurs territoires d’intervention : urbain ou rural…) ne sont pas toujours préparés à accompagner efficacement des publics migrants eux-mêmes très divers (par l’âge, le genre, le pays d’origine…) pour surmonter les nombreux obstacles qu’ils doivent surmonter sur le marché du travail. 

En particulier ils ont besoin de s’adapter aux demandes que leurs publics (migrants) expriment dans les domaines linguistiques, sociaux, professionnels. Ils doivent aussi mieux comprendre et appliquer l’approche par la compétence, en plus des compétences dites basiques- français, langue étrangère, mathématiques et sciences, informatique (KC1, KC2, KC3 et KC 4) ; ils doivent se familiariser avec les compétences dites complexes (KC5- apprendre à apprendre, KC6- compétences sociales et civiques, KC7- le sens de l’initiative et de l’entrepreneuriat et KC8- la compétence interculturelle).

Le DiverPass, projet européen (Erasmus +) rassemble une équipe française, italienne, hongroise et polonaise pour proposer un tutorat à ces professionnels aux profils "divers", intervenant sur des territoires aussi "divers" (urbains, périurbains, ruraux) auprès de publics divers (par leurs profils, expériences et apprentissages).